Lavelanet. Ils se battent pour Osman


https://www.ladepeche.fr/2019/11/13/ils-se-battent-pour-osman,8538030.php

 

image

 

Hier matin, la mobilisation était forte en soutien à Osman Keïta, un jeune Malien sous le coup d'une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). Depuis un mois, devant la gendarmerie de Lavelanet, tous les mardis qui veulent qu'Osman vienne pour contrôle, elles sont des dizaines de personnes rassemblées dans le sillage d'un collectif bien décidé à défendre le droit d'asile. Après la manifestation du 8 novembre devant la préfecture, en soutien à une famille albanaise, celle géorgienne de Mariami et Osman, des promesses de rendez-vous ont été formulées alors que les personnes concernées par les OQTF n'auraient rien à craindre pour deux semaines… Pour le collectif, promesse ne signifie surtout pas démobilisation. Dans le cas de Osman, la date butoir pour l'OQTF avait été fixée au 15 novembre, alors que des faits nouveaux sont apparus pour lui. Il vient en effet d'obtenir une promesse d'apprentissage par un maçon local. Si la situation n'a pas bougé, mardi prochain, tous se retrouveront à nouveau devant la gendarmerie, pour soutenir le jeune Malien.

 
LaDepeche.fr

DES NOUVELLES DES ACTIONS CONTRE LES OQTF EN ARIEGE


 

image

LAVELANET

 

https://www.ladepeche.fr/2019/11/06/un-fort-soutien-a-osman-keita,8525615.php

 

 

Ils étaient une vingtaine le premier mardi, une trentaine la semaine passée. Pour le second, ils étaient une quarantaine, hier matin, à soutenir Osman Keïta, un jeune Malien sur le sol français depuis cinq ans, travaillant et vivant à Lavelanet depuis trois ans, visé par une OQTF (obligation de quitter le territoire français). Depuis trois semaines, en tout début de matinée, Osman doit se rendre pour contrôle à la gendarmerie de Lavelanet. C'est devant la brigade qu'à l'appel d'un collectif d'associations de soutien de réfugiés et sans-papiers, de l'Acat, de Gilets jaunes, les soutiens l'attendent et lui apportent du réconfort et des marques d'affection. Depuis que la mesure de contrôle a été mise en place, l'attente est dure pour ce jeune homme de 26 ans qui ne sait pas encore… Le jugement au tribunal administratif pour lequel il sera convoqué doit être prononcé avant le 15 novembre. Tout peut donc aller très vite et ses soutiens, qui grossissent de semaine en semaine, restent vigilants. Hier matin, l'incompréhension et l'inquiétude pouvaient se mesurer dans les paroles et les visages, mais pas la résignation : ils soutiendront Osman jusqu‘au bout. Mardi prochain, ils seront à nouveau tous là, et plus nombreux, à lui apporter leur aide. À moins que d'ici là…

 
LaDepeche.fr
 
 
FOIX
EN ARIÈGE, COMME AILLEURS, NON AUX EXPULSIONS ! RÉSISTONS !

Premiers signataires : Comité contre les OQTF en Ariège – Collectif Soutien réfugiés Ariège – Coordination
Volvestre – Collectif Montbrun-Bocage – Comité de soutien Massat – Collectif Migrants Comminges – Michel
LARIVE, député de la 2ᵉ circonscription de l’Ariège – ATTAC 09 – ACAT 09 – Couserans-Palestine –
Solidaires (Ariège, Comminges)…
APPEL à RASSEMBLEMENT
Soyons nombreux à nous réunir devant la préfecture de Foix ce vendredi 8 novembre à 10 h !
 
 
Communique 27.10

soutien à une jeune algérienne


APPEL AUX DONS

 

Houria est une jeune algérienne qui vient d’obtenir son BAC avec mention très bien.

Elle est scolarisée à Foix et souhaite s‘inscrire à l’université à Toulouse

Malheureusement elle n’a aucun droit :

- refus de la bourse car non régularisée

- refus bourse du mérite pour même raison

- pas d’APL CAF

Sa famille a été déboutée de sa demande d’asile il y a un mois, ce qui veut dire :

-suppression de l’aide de demande

- sortie du dispositif du CADA

Aucun revenu et aucun travail pour son père

Pas de logement (ils sont hébergés pour 3 mois seulement gratuitement)

Les inscriptions à l’université sont closes le 19 juillet

IL EST IMPERIEUX DE PAYER LES FRAIS AVANT MAIS LA FAMILLE N A PAS L ARGENT

 

Si vous souhaitez aider financièrement,

Dumaine Marie Jo

38 r Ariège, 09330 MONTGAILHARD
OU
Sutra Danielle
14 porte Enrivière, 09600 LAROQUE D'OLMES

Journée mondiale des réfugiés 2019


JMR pgme 2018 web.Coll 20juin pgme 19juin2019 web

 

Header JMR

 

On les appelle les personnes dublinées. Derrière cette appellation administrative sans humanité ni compassion, il y a des dizaines de milliers d’hommes, de femmes, d’enfants en détresse. Ces personnes ont fui la guerre et les persécutions dans leur pays d’origine, et sur le long chemin de l’exode jusqu’à l’Europe, elles ont affronté les dangers et les pires violences.

Contraintes à l’exil, ces personnes se sont accrochées à un seul espoir : trouver au bout du chemin une terre d’asile où reconstruire une nouvelle vie.

Mais la réalité est toute autre : ces personnes entrent dans la machine infernale du système Dublin qui permet à la France de les renvoyer vers leur pays d’entrée dans l’Union européenne, souvent l’Italie, la Grèce, la Bulgarie, l’Espagne, qui les renverra peut-être vers le pays à haut risque qu’elles ont fui.

Alors commence l’enfer pour ces personnes « dublinées » déjà très fragilisées et en quête de protection. Terrorisées par la menace des interpellations musclées, du placement en rétention et de l’expulsion, ce sont des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants contraints de se cacher dans des forêts, des squats, ou de vivre sous des ponts, privés de ressources et de toute possibilité de faire valoir leurs droits.

C’est seulement après 18 mois de « survie » dans ces conditions indignes que ces personnes peuvent enfin espérer faire leur demande d’asile à la France. 18 mois d’angoisse et d’attente inutiles.

Grâce à votre mobilisation et votre soutien, nous aurons plus de poids et de moyens pour renforcer nos actions et :

Obtenir l’abrogation du Règlement Dublin III.

Accueillir au sein de nos 113 permanences juridiques les personnes dublinées et les aider à faire respecter leurs droits notamment l’asile quand elles peuvent y prétendre.

Les héberger et les accompagner parce qu’il est indigne
de les abandonner dans la détresse.

« Quelqu’un qui est venu demander la protection de la France et qui est à la rue, devoir passer par là, c’est vraiment très dur. Tout ce système est vraiment fait pour décourager les gens de lancer leurs procédures d’asile.» témoigne Boubacar, demandeur d’asile.

En cette journée de sensibilisation à la cause des personnes réfugiées dans le monde, merci de soutenir La Cimade et de faire progresser la justice et l’humanité dans notre pays !

Votre don est un geste essentiel d’espoir et de solidarité.


Dumaine Marie Jo

38 r Ariège, 09330 MONTGAILHARD

Connexion

Manifestations

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Ecouter ou non Citoyens du monde

  • Site modifié le mercredi 13 novembre 2019 à 11:59:06

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris