Neuvième détention en un an et demi pour Cédric Herrou


arton10691 d5aab

Face à la répression judiciaire de Cedric Herrour, nous relayons ce communiqué, tout en pointant qu’il n’y a pas de répression qui soit proportionné contre des militants d’une justice et d’une police au service de la politique xénophobe de Macron.

Nos organisations dénoncent l’acharnement judiciaire et policier que subit depuis de longs mois Cédric Herrou. Voici une nouvelle rétention judiciaire, 9e détention (26 h) en seulement un an et demi, pour avoir, contrevenu à un contrôle judiciaire scandaleux, emprunté l’autoroute après un court trajet passant par l’Italie, afin de livrer ses productions agricoles à des clients niçois.

Nos organisations dénoncent vigoureusement l’acharnement judiciaire et policier que subit depuis de longs mois Cédric Herrou. Voici aujourd’hui une rétention judiciaire, 9e détention (26 h) en seulement un an et demi, pour avoir, contrevenant à un contrôle judiciaire scandaleux, emprunté l’autoroute après un court trajet passant par l’Italie, afin de livrer ses productions agricoles à des clients niçois ! Il est pourtant depuis 2016 un citoyen assumant ses actes et ses positions, au vu et au su de tous, sur la défense concrète des droits fondamentaux des demandeurs d’asile. Il n’a jamais été poursuivi avant 2016 pour quoi que ce soit : Cédric Herrou n’est pas un délinquant !

Par ailleurs, pour qui connaît le contexte géographique et routier des liaisons de Breil-sur-Roya à Nice, et les situations particulières durant cette période liées aux éboulements sur des routes de montagnes sinueuses, il est évident que le circuit qu’a emprunté Cédric s’imposait. Cette insupportable coercition depuis juillet 2017 à vouloir contraindre un petit agriculteur à prendre sur son temps de travail, quel que soit l’état des routes, et ainsi, réduire le revenu de celui-ci, n’a d’autre objet essentiel que de nuire à son activité professionnelle et d’entraver son activité militante.

Comme à l’accoutumée, Cédric Herrou a été relâché sans suite car seul importe, pour les pouvoirs publics, la persistance de ce harcèlement. Au-delà de lui et de ce qu’il représente, il s’agit bien d’intimider l’ensemble des citoyen.ne.s solidaires, militant pour les droits des réfugié.e.s, et d’impressionner les bénévoles qui se dévouent sans compter pour assurer l’accueil de personnes en désespérance absolue, accueil que les pouvoirs publics de notre pays ne veulent pas assurer.

Nous demandons instamment la levée de ce contrôle judiciaire totalement disproportionné, et l’arrêt de ce harcèlement indigne.

Solidarité migrant.e.s-Collectif 06 : Artisans du monde 06 – ATTAC France – Citoyens solidaires 06 – Défends Ta Citoyenneté ! (DTC) –FCPE – FSU 06 – LDH section de Nice - Ligue des Droits de l’Homme Paca (LDH) – Mouvement de la Paix – MRAP 06 – Planning familial 06 – RESF 06 – Roya Citoyenne – Solidaires 06 – Solidaires étudiant.e.s Nice -Syndicat des Avocats de France (SAF) – Vallées solidaires 06 Co-signataires : ADN (Association pour la Démocratie à Nice) - Alternative & Autogestion – Cimade 06 - DIEM 25 DSC Nice - Emancip’Action – Ensemble ! 06 - Génération.S 06 Comité d’Antibes - France insoumise 06 - Habitat & Citoyenneté – Les Ami.e.s de la Roya – NPA 06 - Parti de Gauche 06 - Tous Citoyens ! – UD CGT 06

Crédits photo : Anne-Christine Poujoulat - AFP


La France est pour le "droit d'asile" oui mais ...


campagneasile illustration 10x15 web3 1

 

LE COLLECTIF DE SOUTIEN AUX REFUGIES EN ARIEGE A BESOIN DE VOTRE GENEROSITE

 

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, le droit à une protection internationale pour toute personne persécutée est mis à mal par des politique migratoires profondément inadaptées aux enjeux migratoires de notre siècle.

Mais encore faut-il que ces réfugiés puissent bénéficier de la protection internationale régie par la Convention de Genève.

Malheureusement, après leurs longs périples pour rejoindre l'Europe, cette reconnaissance n'est pas un acquis.
C'est à eux à prouver leur besoin d'être reconnus réfugiés et d'obtenir ce statut.

Il y a Deux poids, deux mesures :
Certains n'obtiennent jamais ce statut et sont rapidement expulsables
D'autres n'obtiennent une carte de séjour que pour un an, renouvelable à leurs frais.

C'est ce qui arrive à 2 familles syriennes de l'Ariège.

Ils doivent s'acquiter des frais de leurs cartes de séjour : L'état français, non seulement ne leur offre pas un accueil de qualité, mais se "fait de l'argent sur leur dos"

URGENT / AFIN QUE CES 2 FAMILLES PUISSENT AVOIR LEURS DROITS DE SEJOUR RENOUVELES IL FAUT UNE AIDE FINANCIERE POUR LUNDI 15 JANVIER 2018 SINON ILS SERONT EXPULSABLES.

Une autre famille syrienne de 7 personnes viennent d'arriver à Foix (dont 5 enfants) et demande l'asile en France.

Ils n'ont AUCUNE ALLOCATION POUR VIVRE

LE COLLECTIF LA ENCORE A BESOIN DE DONS POUR ASSURER LA PITANCE EN ATTENDANT L AIDE DE DEMANDE D ASILE.

Vous pouvez les aider en envoyant vos dons, pour les premiers : chèques à l'ordre de Monsieur TARRAB

A ENVOYER A Danielle.SUTRA
14 r Porte Enriviere, 09600 LAROQUE D'OLMES

(BESOIN DE 557 € POUR LE 15/01/2018)

et pour les besoins alimentaires de la famille nouvelle arrivante :

chèques à l'ordre de : « FONDS D'ACTIONS SOUTIEN-REFUGIES-ARIEGE
Même adresse
Nous vous remercions vivement de vore aide.

Le collectif de soutien aux réfugiés en Ariège


AU CINÉMA, POUR LES DROITS HUMAINS .


presentation fifdh toulouse midi pyrenees jan 2018 Page 1

Cette année encore, l’Ariège participera au « Festival cinéma et Droits de l’homme », avec des projections et des débats ( voir le programmes et les présentations de films par ailleurs).

Au cinéma « Le Casino » de LAVELANET, ce sera
le mardi 16 janvier à 21h avec « BIENVENUS »,
le mercredi 17 janvier à 21 h avec « LA BELLE ET LA MEUTE »
et le mardi 23 janvier, toujours à 21h, avec « HISTOIRES DE LA PLAINE ». Entrées à 5 €.

Au cinéma « Max Linder » de St GIRONS, ce sera
le jeudi 25 janvier à 20h30 avec « 12 JOURS ». Entrée à 6 €.

Du 13 au 25 janvier 2018, le Festival Cinéma et Droits de l’Homme prend le relais après dix éditions régionales du Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) à Toulouse et en région. Onze documentaires et vingt-et-une projections dans quatorze salles de cinéma pour découvrir, s’informer et échanger avec des spécialistes des sujets présentés.

Huit organisations (Amnesty International, CCFD Terre-Solidaire, Ligue des Droits de l’Homme, École des Droits de l’Homme, les Amis du Monde diplomatique, Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde et l’ACAT), soutenues par de nombreux partenaires, proposent au public de l’agglomération toulousaine, de Tarbes, de Saint Girons, de l’Isle Jourdain, de Graulhet et de Lavelanet de visionner des films issus d’une sélection faite par ces différentes associations et de voir deux expositions, l’une sur la Palestine et l’autre sur des enfants soldats.

Cette nouvelle sélection donnera l’occasion de revenir sur des événements qui ont fait l’actualité de ces dernières années : les violences faites aux femmes, la tentative de reconstruction des enfants soldats en Ouganda, le non droit des patients en psychiatrie, la recherche de la paix en Palestine, les lobbies industriels aux effets néfastes en Argentine, au Brésil et en France, l’avenir du nucléaire militaire, la persécution des Rohingyas en Birmanie et toujours la situation des migrants, leur intégration parfois chaotique mais au final positive.

Complétés par le témoignage de spécialistes, ces documentaires de grande qualité sont une invitation à s’informer sur l’état des droits humains à travers le monde, la diversité des luttes et des enjeux, le chemin qu’il reste à parcourir pour la construction d’un monde plus juste.

Programme complet


« Solidarité avec les migrants »


Toulouse Syrie Solidarité partenaire de l’événement 

« Solidarité avec les migrants »

organisé à l’initiative de l’Association Partage-Faourette
vous invite
samedi 2 décembre de 18h00 à 22h30 

18h00 - cabaret pour Réfugiés Poétiques

20h15 - spectacle "L'Autre Rive"
imaginé par la chorale de Narbonne, Le chiffon rouge

Maison de Quartier de Bagatelle

11 impasse du Bachaga Boualam Toulouse - Métro ligne A – Station Bagatelle 

Entrée libre - Collecte de produits d'hygiène et de matériel scolaire au profit des réfugiés sur le sol grec

Ci-joint le détail du programme du 16 novembre au 4 décembre

 

Accueil de l autrejpeg


Dumaine Marie Jo

38 r Ariège, 09330 MONTGAILHARD

Connexion

Manifestations

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Ecouter ou non Citoyens du monde

  • Site modifié le mercredi 03 octobre 2018 à 15:35:32

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris